Your browser does not support JavaScript!

CTMEN – liste FSU

tmxxxxxxnat-25-22-profession

Engagé-es au quotidien pour nos métiers et l’Éducation !

POUR DES SALAIRES REVALORISÉS
Parce que la reconnaissance de nos métiers passe aussi par une rémunération plus attractive et plus égalitaire, la FSU :

  • agit pour la revalorisation de nos salaires,
  •  se bat et obtient des mesures de carrière qui profitent à toutes et tous, par exemple avec PPCR,
  • revendique un déroulement de carrière complet, sans obstacle de grade,
  • fait de l’égalité professionnelle femmes-hommes un objectif majeur,
  • a pesé pour un cadrage national des grilles salariales et de la gestion des contractuel·le·s.

POUR LA RECONNAISSANCE DE NOS MÉTIERS
Les services publics sont souvent présentés comme une charge par le gouvernement et les statuts comme des freins au changement. La FSU considère au contraire que les statuts des personnels sont garants :

  • de services publics de qualité sur tout le territoire et donc de cohésion
    sociale,
  • d’un égal accès aux droits pour toute la population.

La FSU agit en direction de l’État comme des collectivités territoriales :

  •  pour le maintien des académies et de services déconcentrés au bon niveau de proximité plutôt que des restructurations pour supprimer des emplois,
  • pour le respect de la professionnalité et des missions des personnels,
  • pour que les personnels soient acteurs et concepteurs de leurs métiers.

POUR LA RÉUSSITE DE TOUS LES ÉLÈVES
Dans son projet éducatif, la FSU défend :

  • la démocratisation de la réussite scolaire quel que soit l’endroit où se déroule la scolarité de l’élève.
  • des contenus de formation riches et émancipateurs,
  • des politiques éducatives ambitieuses avec l’intervention d’équipes pluriprofessionnelles.

ENGAGÉ·E·S AU QUOTIDIEN AVEC VOUS
Partout, dans les écoles, les établissements, les services, les militant·e·s de la FSU sont engagé·e·s au quotidien pour défendre :

  • de meilleures conditions de travail pour tous les personnels,
  • des créations d’emplois dans tous les métiers,
  • la reconnaissance de nos identités professionnelles et de notre engagement au service de l’Éducation nationale,
  • une retraite dès 60 ans, sans décote, calculée sur les 6 derniers mois,
  • un service public d’éducation renforcé pour de meilleures conditions d’apprentissage.

Conditions de travail, revalorisation des personnels, formation initiale et continue, accompagnement des élèves,
contenus d’enseignement… sont au cœur des revendications portées par la FSU.