Comme vous, pour vous.
4 raisons de choisir le SNES et la FSU.

Comme vous, des centaines de candidates et de candidats du SNES et des syndicats de la FSU sont professeurs, CPE, AED, PsyEN,  et font tous les métiers du secondaire, qu’ils soient titulaires ou contractuels.

Comme vous, tous font face à la dégradation de nos conditions de travail, à la remise en cause de nos missions.

Comme vous, chacun d’entre eux aime son travail, mais a le sentiment qu’on ne lui donne pas toujours des conditions de travail dignes, qui permettraient d’offrir le meilleur à chaque élève accompagné.

Pour vous, ces élu·e·s et  militant·e.s agissent chaque jour pour vous défendre et se mobilisent pour vos conditions de travail, pour une éducation de qualité pour toutes et tous.

Pour vous, elles/ils s’engagent pour les 4 années qui viennent, dans des instances dont le rôle sera essentiel:

  • sur des décisions relatives à nos carrières,
  • sur des choix importants pour notre métier et nos conditions de travail,
  • pour l’avenir du service public d’éducation que nous défendons.

Vous ne savez pas encore si vous allez voter ? Voici 4 arguments qui vous décideront peut-être.

Vous avez décidé de voter  mais vous ne savez pas pour qui  ?

Découvrez 4  bonnes raisons de faire confiance à nos listes lors des prochaines élections professionnelles.

 

  1. Parce que vous avez déjà eu raison de faire confiance à nos listes

    Majoritaires lors des dernières élections en 2014, les élu·e·s du SNES et de la FSU ont travaillé à vos côtés, ont siégé activement et ont démontré leur utilité, dans la défense de vos droits individuels et collectifs

    Chaque année, le SNES-FSU répond à des milliers de demandes lors des opérations de carrière et de mouvement ou des modifications statutaires d’ampleur. Sur tous les grands sujets, nous nous sommes mobilisés pour défendre nos métiers.  

    N’hésitez pas à consulter les prises de positions qui ont été les nôtres sur les principaux sujets. Nos actions ont déjà permis des améliorations concrètes de votre situation (commesur PPCR) ou de s’opposer à des régressions.   Alors on continue ?

  2. Parce que vos priorités sont les nôtres.

    Tout au long de l’année, nous avons voulu montrer que vos  préoccupations concrètes méritaient d’être mieux prises en compte, avec des campagnes sur les salaires, les effectifs ou le temps de travail réel de nos métiers.

    Vos priorités sont les nôtres:

    • Une amélioration de nos conditions de travail
    • Une revalorisation de nos salaires et carrières
    • Une meilleur reconnaissance de nos métiers. 

    Il serait trop long ici de rentrer dans le détail sur chaque profession et statut : si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à aller consulter nos engagements à travers les professions de foi qui vous concernent.

  3. Parce qu’il faut une détermination à la hauteur des enjeux.

    Le gouvernement menace le paritarisme qui vous permet de participer, par l’intermédiaire de vos élu·e·s,  à l’organisation et au fonctionnement du service public comme à l’élaboration des règles statutaires et aux décisions individuelles sur nos carrières.

    Choisir des élu.e.s déterminés est essentiel, pour éviter à l’avenir une gestion aveugle de nos métiers et de nos carrières et pour faire entendre nos attentes dans ce contexte, face à des enjeux majeurs et alors que les intentions du gouvernement sur les retraites ne sont pas rassurantes…

  4.  Parce qu’il faut savoir conjuguer combativité et négociation !

    Voter pour le SNES et les syndicats de la FSU, c’est donner de la force à des organisations attachées à l’unité et la cohérence du système éducatif et du second degré, fortement implantées dans les établissements, soucieuses de défendre l’intérêt de chacun, le respect des missions et des statuts des personnels.

    C’est soutenir la démarche d’une fédération active dans tous les débats qui concernent nos professions, sachant obtenir des acquis en conjuguant combativité et négociation.Vous êtes décidé ? N’hésitez pas à passer le message autour de vous en diffusant cet article sur les réseaux sociaux ou par mail. Et n’hésitez pas à vous renseigner sur les modalités pratiques du vote !