Your browser does not support JavaScript!

“Fuite” des projets de programmes, info ou intox ?

Publié le 18 octobre 2018  Désintox

Ces derniers jours, face à l’opacité et aux climat préoccupant dans lequel se déroule le travail du conseil supérieur des programmes, le SNES-FSU a choisi de publier les documents des projets de programmes en cours d’élaboration.

Ce “SnesLeaks” permet à chaque enseignant de se faire une idée des évolutions discutées dans sa discipline, ce qui n’a pas manqué de susciter certaines interrogations et inquiétudes sur certains projets.

Le CSP a réagi, en dénonçant cette action dans un communiqué, et le ministre Jean-Michel Blanquer a relayé ces arguments ce jeudi matin sur France Inter en parlant d’“infox” et de “documents falsifiés sur Internet” . “Il y a eu des fuites. Même les documents actuels ne sont pas valables en tant que sources pour être documentés” a-t-il ajouté.

Dans un communiqué titré “Falsification et transparence”, le SNES remet les points sur les i :

  • 📄✅Les documents publiés sur son site sont authentiques, n’ont pas été “falsifiés” et sont bien des projets qui émanent du CSP.
  • 📜 ❌Le CSP méconnaît les obligations de la Charte des programmes qui devrait le conduire à mener ses travaux dans la transparence, l’échange et le débat démocratique.
  • 🗯️🗨️Le SNES assume son action destinée à informer ses collègues et souhaite que le climat évolue : le CSP doit retrouver la voie du dialogue et non plus de l’injonction.